De l’écologie dans le web ?

Et oui, l'écologie est partout et même dans le web on peut faire des efforts pour diminuer notre impact négatif sur notre environnement. Voici quelques pistes que j'ai recensé pour développer mieux.

Un site léger et optimisé pour moins de consommation

Outre de favoriser le référencement de votre site sur les moteurs de recherche, un temps de chargement rapide de celui-ci participe aussi à diminuer son empreinte énergétique. Car qui dit site léger qui se charge vite dit aussi moins de ressources mobilisées ! Au final ce sont des serveurs qui travaillent (et consomment) moins, et des batteries de smartphone qui vous disent merci !

Aussi, si vous ne le faites pas pour Google, faites-le pour la planète !

Un Dark mode pour les écrans (et les yeux)

En quoi un mode sombre peut-il participer à l'économie des ressources ? Grande tendance qui tend à se généraliser pour les sites web et les interfaces logicielles, le "mode sombre" a d'abord été pensé pour soulager les rétines de nos petits yeux fragiles accros aux écrans, surtout quand vient la nuit. C'est pour cela que l'on entend aussi parler de "night mode" pour désigner cet correspondance assombrie d'un affichage.

Mais l'autre intérêt que l'on peut relever d'une telle option et de permettre d'abaisser la consommation de certains écrans ; ceux basés sur une technologie AMOLED ou OLED.

Pourquoi ? Parce qu'avec ces types d'écrans c'est le rétro-éclairage qui est mis à contribution pour restituer des pixels sombres. Reconnus pour leur taux de contraste élevé et la profondeur du noir qu'ils affichent, les écrans Amoled (fabriqués pas Samsung) et Oled (par LG) "éteignent" les pixels lorsque ceux-ci doivent afficher du noir. On comprend alors comment un mode sombre, qui joue de nuances de gris foncé et de noir, peut contribuer à prolonger la durée de vie des batteries et ainsi retarder le prochain rechargement de celles-ci.

Bémol : ceci ne concerne pas tous les écrans mais uniquement ceux qui régulent dynamiquement leur rétro-éclairage. Cela représente tout de même la majorité des écrans de smartphones et tablettes aujourd'hui.

C'est une petite contribution, mais une contribution quand même !

Des typos "trouées"

Des typographies avec des trous dedans ? C'est quoi cette bizarrerie ? Ça ne parait pas commun et pourtant cela fait déjà pas mal de temps que ça existe dans le milieu de l'imprimerie. Invisibles à l’œil nu, de minuscules trous sont faits dans chaque lettre d'une phrase. Pourquoi ? Pour économiser des gouttelettes d'encre au tirage ! Ca parait bénin, mais les lettres ainsi "évidées" en partie peuvent faire économiser 5 à 10% d'encre à chaque impression. Quand il s'agit de tirer en grande quantité des magazines ou des journaux, on comprend bien l'intérêt d'utiliser des typos "trouées".

Dans le domaine du web il n'y a à priori aucun intérêt à faire appel à de telle pratique... sauf lorsque l'on prévoit un mode spécial pour l'impression d'une page web sur papier ! Eh oui, il est possible de créer littéralement une version spéciale de sa page web prévue pour l'impression, et comprenant alors l'utilisation de typos "gruyères".

Cependant, observer une telle optimisation de page web pour le mode impression est rarissime. Je pense personnellement qu'il doit y avoir moins de 0,5% des sites web du monde entier qui ont été développés à ce niveau de finition. Et encore, je suis généreux...

Mais c'est possible ! Et quand on est animer de velléités écologiste, tout est bon à prendre qui serve la cause.