Design

Guide de style – l’identité de votre entreprise et de ses produits.

Le Guide de style ? Késako ? Il s’agit d’un recueil contenant tous les éléments (visuels) constituant la personnalité d’une marque. Il permet de définir une charte graphique et des directives quant à l’utilisation de tel ou tel élément graphique. Il est en somme la notice technique et le gardien de tout ce qui touche à l’identité visuelle d’une entreprise et de ses produits.

Pourquoi créer un tel guide ?

Les intérêts sont multiples: aider tous les membres d’une équipe (et les partenaires) à identifier et utiliser les divers éléments graphiques qui composent l’esthétique d’une marque, mais aussi aider les clients à bien identifier celle-ci. Un guide de style permet de gagner du temps dans l’élaboration d’un nouveau projet et permet de faire respecter une identité graphique précise lors d’une communication.

Un guide de style porte bien son nom; il permet de faire respecter l’identité visuelle d’une marque et de ses produits. Et c’est une vraie base de données en interne (Design System) !

Composer son guide de style

Que va-t-on trouver à l’intérieur de ce fameux « guide » ? L’essentiel d’abord : le nom de votre marque (ou de vos marques si vous voulez les regrouper dans un seul guide), les logos relatifs à celle-ci et leur utilisation (on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi avec le logo d’une marque, il faut la respecter !), mais aussi les typographies utilisées et le référencement des couleurs employées.

Vous pouvez enrichir votre guide avec des exemples de mises en pages typiques et récurrentes (comme des en-têtes de documents ou des signatures mails), ou encore un listing des divers éléments graphiques que l’on retrouve ça et là dans vos supports de communication (design de boutons, icônes, personnage(s)-mascotte(s), illustrations diverses,…)

Ce n’est pas tout ! Un guide de style est aussi l’occasion de parler de l’historique d’une marque et de son « état d’esprit » général. On peut y trouver les valeurs de l’entreprise, ou encore la tonalité à adopter dans une communication.

De nombreuses marques ont publié leurs guides de style (ou Brand lines en anglais) : chez l’agence HUGE.inc, qui propose d’ailleurs un outil pour initier votre propre Design Guide, ou encore en passant par une solution DAM (Digital Asset Management) comme celle de Frontify.

Synthèse

Pour résumer, on trouve dans un guide de style :

  • Le nom complet de la marque
  • Le(s) logo(s) et déclinaisons (version minimale, monochrome, etc…)
  • Les couleurs utilisées (avec leur code hex et/ou RGBA)
  • Les typographies employées (avec les variations de tailles et de graisses)
  • Les éléments graphiques récurrents (symboles, mascotte,…)
  • Les autres éléments graphiques (illustrations, icônes, boutons, ponctuations,…)
  • Des exemples de mise en page à suivre
  • Des détails sur le « mood » d’une marque et éventuellement son histoire

Pour chacune de ces sections vous pouvez apporter plus ou moins de détails, mais sachez que plus vous êtes précis et plus votre guide de style peut s’imposer comme un référent qui peut faire jurisprudence si vous constatez une mauvaise utilisation de votre logo, par exemple, sur le support visuel d’un partenaire ou lors d’un partage sur les réseaux sociaux.

L’autre intérêt du guide de style, nous l’avons vu, est d’attester à tout un chacun du sérieux d’une marque et de son projet en en cernant tous les aspects visuels (voire même spirituel).

Enfin, le guide de style est surtout utile en interne comme base commune de référence pour tout ce qui touche au visuel. On s’en servira alors comme d’une véritable mine d’information. Mais pour aller plus loin, il faut voir du côté des Design Systems.

 

Vous êtes unique, votre marque aussi ! Dites-le avec un guide !

Menu